Présentation ANRP

Une institution de taille pour la régulation du sous-secteur pharmaceutique au Burkina Faso.

Suivant la réforme de l’administration et des institutions promues par le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, une Agence nationale de régulation pharmaceutique (ANRP) a été créée. La création de cet établissement public de l’Etat vise à garantir l’accès à des produits de santé de qualité, sûrs, efficaces et accessibles à l’ensemble de la population.

Suivant la volonté de réformer l’administration et les institutions publiques promues parle Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, l’ANRP a été créée le 5 octobre 2018 suivant le décret N°2018-0861/PRES/PM/MINEFID/MS portant création de l’Agence nationale de régulation pharmaceutique en abrégé ANRP. Cette création de l’ANRP est le fruit du processus de réforme et de modernisation de l’ex-Direction Générale de la Pharmacie du Médicament et des Laboratoires(DGPML) afin de lui doter des moyens adéquats et les pleins pouvoirs lui permettant de garantir l’accès à des produits de santé de qualité, sûrs, efficaces et accessibles à l’ensemble de la population par une meilleure régulation du sous-secteur pharmaceutique au Burkina Faso. Ainsi, l’ANRP est un établissement public de santé doté de la personnalité juridique et de l’autonomie administrative et financière et dont le siège social est basé à Ouagadougou. Elle est placée sous la tutelle technique du Ministère chargé de la santé et la tutelle financière du Ministère chargé de l’économie et des finances. Les organes de l’ANRP sont composés d’un Conseil d’administration, d’une Direction générale et d’organes consultatifs.

Le Conseil d’administration se compose de onze (11) membres administrateurs et de deux (02) membres observateurs. La direction générale est constituée par cinq (05) services rattachés et dix (10) directions techniques. Les organes consultatifs sont au nombre de cinq (05). Pour accomplir ses missions, et suivant le décret N°2018-0911/PRES/PM/MINEFID/MS du 11 octobre 2018 portant approbation des statuts particuliers de l’ANRP, l’ANRP peut en plus créer des directions, des départements des centres, des laboratoires ,des unités fonctionnelles sur toute l’étendue du territoire ; conclure des conventions de coopération avec d’autres organismes publics ou privés à titre gratuit ou onéreux conformément aux dispositions en vigueur ; conclure des conventions ou des accords de partenariat avec d’autres structures de régulation au niveau régional et international conformément aux dispositions en vigueur ; mettre en place des comités et commissions techniques dont le secrétariat est assuré par les directions concernées. Ces dispositions permettent à l’ANRP de disposer d’une organisation dynamique et évolutive lui permettant de répondre efficacement aux différentes évolutions des enjeux et défis du système de santé.